Le portage salarial : principes et fonctionnement

Gestion d'entreprise
Photo Le portage salarial : principes et fonctionnement

Le concept de portage salarial a vu le jour en 1980. Cependant, il n'a été vraiment pratiqué par le monde professionnel que depuis quelques années seulement. Ce n'est qu'en 2008 que le portage salarial ait été légalisé dans le cadre de la loi de modernisation du marché du travail. Quels sont les principes du portage salarial et comment fonctionne ce concept ?

Définition et principes du portage salarial

D'après l'article du Code du travail, le portage salarial représente une relation définie par un contrat entre une personne portée, une entreprise de portage et des sociétés clientes. C'est alors un concept relativement original qui consiste à ce qu'une personne, assimilée à un salarié, conserve une indépendance dans l'exercice de sa fonction. L'employé est libre d'accepter les missions qu'il souhaite prendre en charge tout en constituant une clientèle en fonction de ses besoins ou des opportunités qui se présentent. Comme tout travailleur, la personne portée reçoit un salaire en contre partie de son travail pour les entreprises clientes.

Dans la plupart des cas, le salaire de l'employé dépend du chiffre d'affaires qu'il réalise dans le cadre du portage salarial. Ses frais professionnels lui sont en général remboursés et les frais de gestion sont prélevés par l'entreprise de portage à hauteur de 10%. Beaucoup se lancent à l'heure actuelle dans ce dispositif alliant le salariat et l'entrepreneuriat dans un seul concept. Le portage salarial procure différents avantages à l'employé porté comme la possibilité de ne pas se soumettre aux diverses contraintes administratives.

Le fonctionnement du portage salarial

Le principal avantage du concept est la prise en charge de la partie administrative par la société de portage. Cette situation allège les obligations du salarié porté puisque travailler pour son compte requiert un important investissement personnel, souvent incompatible avec la vie privée. La prise en charge des obligations administratives par l'entreprise de portage enlève donc un poids considérable dans la vie professionnelle de l'employé porté. La société de portage facture les interventions et encaisse les honoraires perçus des sociétés clientes.

C'est aussi à l'entreprise de portage que reviennent le calcul et la déclaration des charges sociales. Cette situation fait que le salarié est tout bonnement concentré sur son métier sans avoir à se préoccuper des formalités administratives lourdes et rébarbatives. Pour augmenter son chiffre d'affaires, le salarié porté se trouve en mesure de choisir plusieurs missions et de gérer de manière optimale son temps de travail. S'il est en face de difficultés, il peut demander de l'aide auprès des équipes de l'entreprise de portage à laquelle il est lié.

Des possibilités offertes par le portage salarial

Le portage salarial offre diverses opportunités pour différents professionnels : consultant, commercial, etc. Le concept est synonyme de liberté d'organisation et de confort de travail puisque l'on travaille à son propre rythme. Le fonctionnement du portage salarial a été grandement simplifié pour permettre à de nombreuses personnes de s'y mettre.

Si l'on préfère ce concept, on signe une convention d'adhésion ou de portage salarial. On signe ensuite le contrat de travail avec des démarches simples et rapides. Il faut en parallèle mettre au point les modalités d'intervention avec la société cliente dans le cadre du portage.